Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos...

  • : Interlude...
  • : Ce blog est le résultat d'un challenge lancé par Madame Copine, mon amie du bout du monde... En réponse à mes mails éhontés critiquant un quotidien au demeurant tout à fait passionnant.
  • Contact

Cuisine du monde...

Locations of visitors to this page

Recherche

Mise en bouche...

Archives

Au menu...

Bonheurs et malheurs du jour dans Ligne privée - Titres, dédicaces et prologues dans Intercalaires - Ce que j'en pense dans A ma sauce. Piquante... - Ma vie de présidente dans Verbatim - Les interrogations du jeudi dans Fauteuil Club - Mes péripéties professionnelles dans Passage Public - Mon univers littéraire dans Sofa Travelling

20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 21:22
Dans le style provo-action…
 
 
Un mot pour vous
Amis terriens, amies terriennes…
 
 
Le mot du début
Si l’attente est un ennui, son miroir est l’espoir…
 
 
Les maux du milieu
Il y a des jours où tout foire. Et il y a des jours où ces jours se succèdent. Raisonnablement, au bout de 7 jours, on n’attend plus. Et bien non. Je suis têtue. Pour tromper l’attente, j’ai surfé sur tout un tas de blogs – au bas mot une cinquantaine – des plus visités aux plus anonymes. J’ai découvert l’immensité de la blogosphère. Impressionnant. Déconcertant. Il y a un monde là dedans ! J’ai le sentiment que l’offre est supérieure à la demande, et je prédis un éclatement de la bulle des blogs imminemment. C’est évident.
En attendant, je fais preuve de persévérance. Je m’en remets à l’espérance ? Non. Je fais mieux : je déserte. Momentanément. Je prends un pseudo et je file chez la concurrence. Spontanément. 
 
Le mot de la fin
Avec ou sans ?
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Madame Copine 25/05/2007 11:31

Euh oups je disais donc comment se lancer sans paraître profiteuses...
Surtout que la bonne nouvelle est arrivée, suivez la flèche:
http://penseederonde.mabulle.com is BACK!!!!!
 

Laure 25/05/2007 12:18

Comme dirait Agrippine, j'hallucine !
Le blog est donc une drogue dure...

Madame Copine 25/05/2007 11:15

Réflechissons, réflechissons....comment récuperer 137 commentaires??? Bon ça on va dire qu'on peut s'inscrire à droite, à gauche, plutôt à gauche d'ailleurs (...), le bouche à oreille...et avec le temps on les atteindra peut être...mais...
Je me pose une autre question: pourquoi et surtout comment on gère???
Car il me semble que (même si je suis la plus débutante), c'est plutôt prenant en terme de temps alors si on avait 137 commentaires, imaginez le scénario: il faudrait carrément démissionner ,et en plus on risquerai d'entraîner l'Homme, Brad et Monsieur Copain à créer eux mêmes un consortium anti blogs et là embrouille!!!
Bon vous allez me dire que je suis négative mais un autre problème...comment on présente la chose????
Ouille????
 
 
Comment se lancer sans paraître
 

Laure 25/05/2007 11:33

Comme tu as raison !
La gestion des commentaires - à mon stade - m'a déjà fait renoncer à l'écriture d'un article quotidien... sous peine de retrouver la maison vide de tout Homme...
Pour le consortium anti-blog, je n'y crois pas trop car trop de boulot... Par contre, le temps que nous passons à blogguer (si prend deux g ou non ?) constitue pour eux du temps libre... Donc il est impératif de savoir doser !
Sur "comment présenter la chose" et "comment se lancer sans paraître", tu veux dire quoi précisemment ?

NatduVénéz 23/05/2007 16:42

Allez, moi aussi je mets un commentaire... Ca fera ca de plus...
Bon, je suis d'accord avec Madame copine, au début, il faut penser à prévenir les proches (amis, connaissances), mais tu verras que c'est parfois décevant, le pourcentage de connectés est faible.
Si tu ne veux pas prévenir les proches, le seul moyen d'attirer les lecteurs est d'aller sur leurs blogs et de leurs laisser un commentaire. En retour, ils viendront chez toi et, si ca leur plait, ils reviendront... Et après devrait faire boule de neige...
C'est juste un petit conseil... Je confirme que c'est agréable de savoir qu'on est lu ; ca doit flatter notre ego... Mais je dois avouer que j'ai surtout fait des rencontres (virtuelles certes) intéressantes... Et ca, je n'y croyais pas !
Allez, accroche-toi, ca va venir !
PS : 137 commentaires !!! Ca, c'est chez la Caro ! Et pourquoi ils passent pas chez moi ceux-là ? :-)

Laure 23/05/2007 18:40

Entre toi et Madame copine, vous allez faire exploser mes statistiques !!!! Et moi qui affirmait haut et fort - il y a quelques - mois que je voulais un blog confidentiel ! N'importe quoi...
Pour ce qui est des proches je constate qu'effectivement, c'est assez décevant. Mais après tout, ils se paient déjà notre bobine et nos petits bonheurs et malheurs au quotidien, donc je ne peux pas leur en vouloir !
J'aime bien ta technique pour attirer les lecteurs... Il m'aura fallu presque 2 mois pour oser me lancer... à petites doses. J'ai encore l'impression de rentrer chez les gens par effraction (sauf sur les blogs professionnels).
Le plaisir d'écrire, c'est certain. Le plaisir d'être lue, je n'en doute plus. Quant aux rencontres virtuelles, on verra bien !
Merci beaucoup NatduVenez, j'ai le moral remonté à blog - euh non à bloc !
PS : Pour les 137 commentaires, c'est bien là. Je suis d'accord avec toi et je m'insurge, je proteste, je tempête : pourquoi ils ne passent pas chez nous ???? Dans mon dernier article, je fais une ébauche de proposition à ce sujet... On fait un consortium ?

L 21/05/2007 16:29

J'abandonne... Deux commentaires mangés par l'ordi grâce au navigateur Orange, c'est un de trop... La suite plus tard.

Madame Copine 21/05/2007 13:42

Voui voui voui on est bien d'accord, un blog ça vit et ça réagit avec des commentaires des lecteurs....
Aussi si tu vas sur les blogs à 137 commentaires ou ceux à 10 commentaires, devine combien de commentaires ils avaient à leurs débuts......nada!!
Et devine à qui on parle de son blog: à ses cops (et pas une seule), on envoie un mail collectif avec l'adresse, on n'a pas honte, on se jette à l'eau et on attend l'effet bouche à oreille....
Non?
 

Expresso...

Le coup de la panne, par Mehdi Ahoudig

Le métro de Tokyo fonctionne très bien. Tellement bien que quand il y a une panne, c'est l'affolement général. Ballet de bruits et de voix pour mécanique un instant suspendue : tranche de son.