Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos...

  • : Interlude...
  • : Ce blog est le résultat d'un challenge lancé par Madame Copine, mon amie du bout du monde... En réponse à mes mails éhontés critiquant un quotidien au demeurant tout à fait passionnant.
  • Contact

Cuisine du monde...

Locations of visitors to this page

Recherche

Mise en bouche...

Archives

Au menu...

Bonheurs et malheurs du jour dans Ligne privée - Titres, dédicaces et prologues dans Intercalaires - Ce que j'en pense dans A ma sauce. Piquante... - Ma vie de présidente dans Verbatim - Les interrogations du jeudi dans Fauteuil Club - Mes péripéties professionnelles dans Passage Public - Mon univers littéraire dans Sofa Travelling

4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 15:59

Arrives au petit matin, apres 11 heures de vol en passant au dessus de la Siberie, nous atterissons a Tokyo, sous un ciel franchement tres nuageux. L'aeroport est silencieux, comme si nous etions les seuls voyageurs de la matinee !

Nous nous dirigeons, comme nous l'a suggere Valerie (notre hote pour ces premiers jours japonais), le Limousine bus. Comme son noom ne l'indique pas, il s'agit d'un bus sans particularite. Nous traversons la banlieue, sous une legere ondee, direction Shinjuku, le quartier d'affaires. Nous observons les automobilistes, et remarquons qu'ils font tout un tas de choses en conduisant : telephoner, envoyer des SMS, lire un manga, manger, boire un coup... Par contre, ils roulent plutot lentement, ce qui explique peut-etre les 2 bonnes heures de route pour faire 60 km !

De la, première détresse, car il nous faut prendre un train pour aller dans le quartier de Valerie - Higashi Nakano - un peu plus a l'ouest, et nous galerons pour prendre les tickets. Un employé nous renseigne, ferme son guichet et nous montre la manip. Soulagement...

Bien entendu, nous nous trompons de sortie et errons avec nos énormes sacs a dos et nos heures de sommeil en retard, avant de revenir sur nos pas et de nous faire aider par un japonais (ce sera une constante). La suite du chemin ressemble a une course d'orientation, car dans ce pays, les noms des rues ne sont pas indiques (sauf les principales artères) : nous finissons par arriver chez Valerie, qui était en train de s'inquiéter !

La maison est telle que décrite : tout en bois, avec les cloisons coulissantes (fusuma), et les claustras en bois (shoji), le tout donnant sur un petit jardin moussu. Hormis dans les pieces humides, il y a des tatamis au sol, et les toilettes sont... a la japonaise (a la turque, en somme). Nous montons nos affaires a l'etage, apres avoir mis nos pantoufles, dans notre chambre de 8 tatamis (ici la surface des pieces se mesure en nombre de tatamis, en general de 6 a 10).

Nous dejeunons dans le salon, autour du Kotatsu, qui est une sorte de table basse chauffee par dessous (a l'electricite), et calfeutree sur les cotes (par une sorte de couette carree). Ce systeme permet de ne pas mourrir de froid en hiver car si ce type de maison est super exotique (et romantique), en hiver, il parait que ca caille a mort ! En tout cas j'ai adoooore le principe (le chat de la maison aussi), et j'en veux un chez moi ! Bon en chauffage d'appoint il y a aussi une sorte de pot de fleurs en faience enorme dans lequel on peut mettre un charbon precis mais Valerie dit que ca ne change pas grand chose a la question. Je crois qu'elle a tout essaye, meme la clim reversible, sans grand succes. Elle est donc resignee. Et pour ma part je suis bien contente de ne pas etre en hiver...

Apres ce dejeuner frugal, Valerie nous suggere gentiment de faire une petit sieste (je pense qu'on a une sale tete) pendant qu'elle donnera son cours de cuisine a 3 retraitees japonaises (recette du jour : la Quiche Lorraine, dont nous avons goute le specimen prepare le matin pour les photos du "pas a pas"). On ne se fait pas prier. Visiblement, elles s'amusent comme des petites folles en bas, mais on roupille quand meme.

Pour le diner, je vous raconterai de vive voix car l'ordi n'a pas sauvegarde la moitie du post et il est 0h30 ici (et je ne me sens pas de tout recommencer). En bref, c'etait super bon mais pas tres copieux !

Retour au bercail a minuit pour une courte nuit car le lendemain nous avons prevu de visiter le celebre marche au poisson de Tsukiji, et nous mettons donc le reveil a 4 heures du matin ! Je sais, on est cingles...

Partager cet article

Repost 0
Published by Laure - dans Interlude Nihon
commenter cet article

commentaires

THIERRY 05/05/2008 21:40

Oui Laure et Micka,comme le précisait "Nat",c'est un vrai bonheur de vous lire et de vous suivre ainsi. Surtout que tes qualités narratives sont précises,droles et touchantes pour nous qui pensons à vous. Je ne doute pas qu'aprés un peu de repos ,vous allez rapidement "trouver vos bases" .Trop content de vous lire "In Live".   Mes Bisous.   à bientot

NatduVenez 05/05/2008 16:43

Merci pour ce voyage exotique... Je ne suis pas sûre de retenir tous les noms japonais, tu ne m'en voudras pas !La table chauffante, c'est pas mal... Ils ont pas la même mais en table-clim ; ici, il commence à faire très très chaud !Bon, bah, on attend la suite du voyage...A bientôt !

Expresso...

Le coup de la panne, par Mehdi Ahoudig

Le métro de Tokyo fonctionne très bien. Tellement bien que quand il y a une panne, c'est l'affolement général. Ballet de bruits et de voix pour mécanique un instant suspendue : tranche de son.